Actualités

Destruction des espèces invasives et frelons asiatiques

 
 

Le décret n°2017-595 du 21 avril 2017, qui désigne le préfet de département comme autorité compétente au titre du code de l’environnement pour organiser la lutte contre les EEE et si besoin l’imposer, a fait l'objet d’interprétations erronées circulant dans la presse et les réseaux sociaux indiquant la prise en charge financière par l’État des opérations de destruction des nids de frelons asiatiques.

La lutte contre le frelon, et contre toute autre EEE peut se faire sans intervention d’un arrêté préfectoral.

Ces interventions, qu'elles soient réalisées par un OVS ou par une société privée, restent de la responsabilité du propriétaire ou de l'occupant des lieux. Il n’y a donc pas lieu de répondre favorablement aux demandes de remboursement des opérations de destruction des nids de frelons asiatiques.

Les entreprises de destruction de nids d’hyménoptères (guêpes, frelons...) pourraient être tentées d’augmenter leurs tarifs en faisant miroiter la prise en charge par l’État dans le cas du frelon asiatique.