Actualités

Le dispositif de prévention du suicide VigilanS déployé dans les Yvelines

 
 
Le dispositif de prévention du suicide VigilanS déployé dans les Yvelines

L’Agence Régionale de Santé (ARSAgence Régionale de Santé) Île-de-France accompagne le centre hospitalier de Plaisir dans le déploiement de VigilanS, dispositif innovant de prévention de la récidive suicidaire.

La survenue d’une tentative de suicide multiplie par quatre le risque de suicide ultérieur. Pour prévenir ce risque, le maintien du contact avec les personnes est l’un des modes d’intervention les plus efficaces.

Dans son Projet régional de santé, l’ARS Île-de-France s’est fixé comme objectif de disposer d’une organisation de recontact dans chaque département francilien d’ici 2022.

C’est la raison d'être du dispositif VigilanS, initialement déployé dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais, puis dans plusieurs régions françaises.

Dans les Yvelines, le projet est financé par l’ARS Île-de-France et porté par le Dr Cécile Omnes, praticien hospitalier, psychiatre au CH de Plaisir.

VigilanS 78

VigilanS 78 repose sur une équipe de professionnels : praticien hospitalier psychiatre,  infirmière,  psychologue, cadre de santé, assistante médico-administrative.

Concrètement, l’équipe médicale hospitalière propose aux patients ayant effectué un geste suicidaire de bénéficier du dispositif de recontact à leur sortie des services d’urgences ou de toute autre structure de soins hospitalière. Ils reçoivent alors un document d’information et une carte comportant le numéro de téléphone de VigilanS 78, à contacter en cas de besoin.

La cellule VigilanS contacte les patients entre 10 et 21 jours après leur sortie des services de soins et met en place le suivi téléphonique pour une durée de six mois. Selon l’évaluation du risque de passage à l’acte suicidaire, plusieurs niveaux croissants d’intervention peuvent être décidés depuis la poursuite du contact téléphonique jusqu’à la mobilisation du SAMU pour une intervention au domicile.

Tous les patients sont rappelés à l’issue de la période des six mois pour faire un bilan. Une nouvelle période de veille de six mois pourra être proposée si nécessaire.

En parallèle, les médecins traitants ou référents sont informés de l’entrée de leur patient dans le dispositif VigilanS et bénéficient d’une ligne téléphonique dédiée pour les accompagner dans la gestion de la crise suicidaire.

Chiffres clés

  • En Île-de-France, 751 décès par suicide ont été déclarés en 2015, dont 146 dans les Yvelines (Source : Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès)
  • 1370 hospitalisations pour tentatives de suicides en 2016 dans les Yvelines