Actualités

Tous mobilisés pour un "été culturel et apprenant" dans les Yvelines

 
 
Tous mobilisés pour un "été culturel et apprenant" dans les Yvelines

Vacances apprenantes, quartiers d’été, été culturel en Ile-de-France… De nombreux dispositifs viennent d’être lancés par l’État pour offrir aux Yvelinois un "été culturel et apprenant". Parents d’élèves ou structure porteuse d’un projet à la recherche d’un financement, la Préfecture des Yvelines vous aide à mieux comprendre l’ensemble de ces dispositifs grâce à une Foire aux questions (FAQFoire aux questions) dédiée.

En quelques mots, "l’été culturel et apprenant" repose sur 3 piliers :

Opération vacances apprenantes : Présentée le 6 juin dernier par le Ministre de l’Éducation nationale, elle doit permettre à un million d'élèves de combler de manière distrayante et enrichissante les lacunes accumulées depuis le début de la période de confinement. Elle comprend 4 dispositifs :

    • les écoles ouvertes
    • les écoles ouvertes buissonnières
    • les colos apprenantes
    • l’aide exceptionnelle aux accueils de loisirs de mineurs sans hébergement.

Plan Quartiers d’Été : Ce plan vise, d’une part, à assurer une présence renforcée des services publics durant l’été sur les territoires fragilisés, et d’autre part, à soutenir des actions de proximité pour les jeunes de moins de 25 ans avec un ciblage particulier sur les quartiers politique de la ville.

Soutien de l’État à la reprise des activités culturelles et à une programmation estivale riche : Il permettra notamment la présentation des créations artistiques.

FAQ

Sommaire

  1. Que sont les vacances apprenantes ?
  2. Qu’est ce que le plan quartiers d’été ?
  3. Quelles réelles nouveautés pour cette année dans le cadre de cet été culturel et apprenant ?
  4. Quelles spécificités pour la mise en œuvre de l’été culturel et apprenant dans les Yvelines ?
  5. Qu’est-ce qu’une colo apprenante ?
  6. Qui peut bénéficier d’une colo apprenante ?
  7. Qu’est-ce que l’école ouverte ?
  8. Qu’est-ce que l’école ouverte buissonnière ?
  9. Que sont les accueils de loisirs apprenants ?
  10. Quelles actions culturelles peuvent être conduites dans le respect des protocoles sanitaires ?
  11. Je suis une structure porteuse d’un projet estival et souhaiterais pouvoir bénéficier de financements
  12. Je suis parent et souhaiterais que mon enfant puisse bénéficier des dispositifs vacances apprenantes
  13. Je suis une commune et je souhaiterais inscrire des enfants à une colo apprenante

1/ Que sont les vacances apprenantes ?

Présentée le 6 juin dernier par le ministre de l’Éducation nationale, l'opération « Vacances apprenantes » doit permettre à un million d'élèves de combler de manière distrayante et enrichissante les lacunes accumulées depuis le début de la période de confinement. Plusieurs dispositifs sont mis en œuvre : écoles ouvertes dans les villes et à la campagne, colonies de « vacances apprenantes », accroissement des accueils de loisirs.

Doté d'une enveloppe de 200 millions d'euros, le plan « Vacances apprenantes » répond à un objectif pédagogique de lutte contre les retards et les risques de décrochage scolaire et vise également à offrir la possibilité de partir en vacances à des enfants de familles modestes. Ces « vacances éducatives » seront entièrement gratuites pour les familles les plus modestes.


2/ Qu’est ce que le plan quartiers d’été ?

Le Plan Quartiers d’été a été lancé le 10 juin 2020 par les Ministres de l’Intérieur et celui en charge de la ville et du logement. Il comprend 6 axes:

  • Un dispositif ambitieux de vacances apprenantes permettant à la fois de favoriser l’ouverture des enfants et d’assurer un nécessaire continuum pédagogique ;
  • Un renforcement de la présence des services publics et des professionnels de terrain ;
  • Le développement des actions de rapprochement entre la population et les forces de sécurité ;
  • La valorisation des actions de solidarité ;
  • La priorité donnée à l’emploi et à la formation pour que cet été soit l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences ;
  • L’amplification des dispositifs culturels et sportifs dans le respect des règles sanitaires.

3/ Quelles réelles nouveautés pour cette année dans le cadre de cet été culturel et apprenant ?

  • Si le dispositif école ouverte existait déjà, il sera cette année dans le contexte de déconfinement largement élargi tant en nombre d’écoles que de niveaux concernés. Il concernera ainsi cet été les élèves du CP à la terminale avec une attention accrue portée aux élèves des lycées professionnels. Il pourra également allier à la fois modules de renforcement des apprentissages et activités culturelles et sportives.
  • Le plan Quartiers d’été permet de renforcer les actions de proximité à destination des jeunes des quartiers politique de la ville
  • L’aide exceptionnelle aux accueils de loisirs pour mineurs sans hébergement (30 millions € à l’échelle nationale) permettra d'accompagner leur réouverture et d'accroître le nombre de places cet été pour répondre aux besoins des parents et des jeunes qui ne pourront pas partir en vacances.

4/ Quelles spécificités pour la mise en œuvre de l’été culturel et apprenant dans les Yvelines ?

L’été culturel et apprenant dans les Yvelines peut s’appuyer sur une mobilisation exceptionnelle de l’ensemble des acteurs, État et collectivités territoriales, un patrimoine important qui permet de construire des actions de proximité et enfin une volonté de la préfecture d’accompagner les porteurs de projets dans un temps contraint lié au contexte sanitaire.


5/ Qu’est-ce qu’une colo apprenante ?

Pouvant accueillir 250 000 enfants de 3 à 17 ans, labellisées par l’État, ces « colonies de vacances apprenantes » se dérouleront pendant les congés d'été, du 4 juillet au 31 août 2020.

Ces séjours proposeront des activités ludiques et pédagogiques de renforcement des apprentissages et des activités de loisirs autour de la culture, du sport et du développement durable.

Une aide de l’État de 400 € par jeune et par semaine sera versée aux collectivités partenaires.


6/ Qui peut bénéficier d’une colo apprenante ?

Les colos apprenantes sont destinées aux jeunes de 3 à 17 ans.

80 % des places seront réservées en priorité aux enfants et jeunes :

  • domiciliés dans les quartiers prioritaires « politique de la ville » ou en zones rurales,
  • issus de familles isolées ou monoparentales ou en situation économique précaire,
  • en situation de handicap,
  • dont les parents sont des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire,
  • issus de familles ne disposant pas de connexion internet suffisante pour l'enseignement à distance,
  • mineurs accompagnés par la protection de l'enfance.

Les autres enfants dans la mesure des places disponibles pourront s’inscrire aux colos apprenantes par le biais de la plateforme dédiée .


7/ Qu’est-ce que l’école ouverte ?

Ce dispositif sera mis en place sur la base du volontariat des communes et des enseignants.

Des activités de renforcement scolaire ou des compétences professionnelles pour les élèves des lycées professionnels seront proposées le matin. L'après-midi pourra être consacrée aux activités artistiques, culturelles, sportives et de découverte de la nature.

Les élèves de lycée professionnel pourront être accueillis dans leur établissement d'origine ou dans un établissement proposant un accès aux plateaux techniques nécessaires à leur formation initiale.

Ce dispositif des « écoles ouvertes » existe déjà dans les quartiers prioritaires. Cet été, il sera étendu aux villes et aux territoires ruraux.


8/ Qu’est-ce que l’école ouverte buissonnière ?

Un nouveau dispositif « École ouverte buissonnière » permettra d'accueillir des enfants de 6 à 17 ans dans des écoles ouvertes à la campagne ou en bord de mer pour aller à la découverte de la nature et du patrimoine local, ou de partir en mini-camps sous tente avec son école ouverte.


9/ Que sont les accueils de loisirs apprenants ?

Une aide exceptionnelle de l’État sera versée aux collectivités territoriales pour qu'elles puissent augmenter la capacité d'accueil des centres de loisirs et recevoir 300 000 enfants cet été 2020.

Activités éducatives, culturelles et sportives y seront proposées.

Début juillet, le ministère de l’Éducation nationale mettra gratuitement à la disposition des centres des ressources pédagogiques pour des « accueils de loisirs apprenants » et notamment des parcours pédagogiques en ligne du centre national d'enseignement à distance (CNED), du CP à la terminale.


10/ Quelles actions culturelles peuvent être conduites dans le respect des protocoles sanitaires ?

Le Ministère de la Culture publie des référentiels par secteur régulièrement actualisés. Consultez-les sur leur site internet .


11/ Je suis une structure porteuse d’un projet estival et souhaiterais pouvoir bénéficier de financements

J’ai un projet de colo apprenante : la demande de labellisation se fait via cette plateforme . Aussi, en parallèle, les structures labellisées peuvent demander un financement, via l'annexe 2 de l'appel à projets (jointe ci-dessous), à transmettre à la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) avant le 25 juin 2020 pour les séjours de juillet et avant le 10 juillet pour les séjours se déroulant en août. Des permanences à la DDCS sont mises en place pour accompagner les communes et les associations dans le montage de leurs dossiers.

> Annexe 2 - appel à candidature colos apprenantes - format : DOCX sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,02 Mb

J’ai un projet culturel : différents financements peuvent être obtenus selon la nature du projet et le territoire.

  • La direction régionale des affaires culturelles (DRACdirection régionale des affaires culturelles) d’Ile de France dans le cadre de son dispositif « un été culturel en Ile-de-France » peut apporter un soutien financier à des actions qui visent à soutenir la création artistique et à assurer leur promotion auprès du public (actions de médiation). Ce dispositif s’adresse à l’ensemble des établissements culturels labellisés par la DRACdirection régionale des affaires culturelles ainsi qu’aux collectivités territoriales porteuses d’un projet en lien avec un structure culturelle labellisée. Une attention accrue sera portée aux territoires ruraux et aux quartiers prioritaires (QPV). Ce financement peut couvrir jusqu’à 50 % du coût du projet. La demande de financement doit être adressée avant le 20 juin par mail auprès d'un conseiller sectoriel de la DRACdirection régionale des affaires culturelles.
  • Si le projet concerne spécifiquement le public jeune, d’autres dispositifs peuvent être mobilisés tels que le plan Quartiers d’Eté lancé par l’État ou encore des dispositifs de droit commun ou encore ceux mis en place par le conseil départemental .

Je gère un accueil de loisirs de mineurs sans hébergement et souhaiterais pouvoir augmenter ma capacité d’accueil cet été : l'aide exceptionnelle aux accueils de loisirs sans hébergement destinée à  accompagner les collectivités qui rencontreraient des difficultés financières ou humaines pour accroitre leur capacité dans les accueils collectifs de mineurs cet été : dossier à transmettre à la DDCS (annexe 3 de l'appel à projets, jointe ci-dessous) avant le 25 juin 2020, via l'adresse mail suivante : ddcs-socialeducatif@yvelines.gouv.fr

> Annexe 3 - aide exceptionnelle ACM - format : DOCX sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb


12/ Je suis parent et souhaiterais que mon enfant puisse bénéficier des dispositifs vacances apprenantes

Rapprochez vous de l’école de votre enfant pour savoir si elle participe au dispositif école ouverte

Le dispositif colos aprenantes permet deux modalités d’inscription aux séjours :

  • Soit via les collectivités partenaires, avec une prise en charge financière spécifique pour les publics prioritaires (décrocheurs, zones politiques de la ville ou rurales, familles mono parentales…) Dans ce cas, l’inscription est réalisée par la collectivité. Il faut, si l’on pense relever de ce dispositif, prendre l’attache du service jeunesse de sa commune.
  • Soit directement par les familles :
  1. Je sélectionne la Colo apprenante de mon choix à l’aide de la géolocalisation et/ou de la thématique que je préfère
  2. J’inscris mon enfant à la Colo apprenante de mon choix en cliquant sur le lien de contacts indiqué pour chaque séjour
  3. Pour plus d'information sur les aides auxquelles je peux avoir droit, je consulte la foire aux questions des familles : 

> faq-famille-colos-apprenantes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,17 Mb


13/ Je suis une commune et je souhaiterais inscrire des enfants à une colo apprenante

  1. Je prends contact avec la préfecture des Yvelines
  2. Je signe une convention avec l'État qui présente nos obligations réciproques     
  3. Je prends ensuite directement contact avec les organisateurs proposant des séjours labellisés "Colos apprenantes" en ligne sur ce site
  4. Pour plus d'informations sur le dispositif, je consulte la foire aux questions des collectivités