Qui peut financer la campagne des candidats ?

 

Outre les fonds personnels apportés par le candidat (cf. guide du candidat et du mandataire sur le site de la CNCCFP, rubrique «recettes»), sa campagne électorale ne peut être financée que par :

  • les personnes physiques dument identifiées dans la limite de 4 600 € par personne physique. Les dons effectués par les personnes physiques à des candidats dans les communes de 9 000 habitants et plus donnent lieu à l’émission par le mandataire d’un reçu-don permettant au donateur de bénéficier d’une déduction fiscale ;
  • les partis ou groupements politiques.

Aucune personne morale, autre que les partis ou groupements politiques, ne peut participer au financement de la campagne d’un candidat.
En cas de non respect de ces dispositions, le candidat tête de liste dans une commune de 9 000 habitants et plus encourt le risque de voir son compte de campagne rejeté par la CNCCFP ainsi que d’être puni d’une amende de 3 750 € et/ou d’un emprisonnement d’un an.