Information des jeunes, mobilité européenne et internationale, engagement des jeunes

 

INFORMATION JEUNESSE, MOBILITE, ENGAGEMENT DES JEUNES

La Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) des Yvelines est chargée de mettre en œuvre les politiques éducatives émanant du ministère en charge de la jeunesse : trois axes en particulier sont développés, en direction des 16-30 ans, auprès des professionnels du champ jeunesse (services jeunesse des collectivités) et des acteurs associatifs concernés :  

L’information jeunesse

Réseau de structures municipales ou plus rarement associatives dites d’information jeunesse, chargées de délivrer aux 13-30 ans de manière gratuite, sans rendez-vous et dans l’anonymat une information qui leur est adaptée à propos de tous les sujets de leur vie quotidienne : études, métiers, emploi, formation, vie pratique et hébergement, sports, loisirs, vacances, et international.

La DDCS attribue à chacune des 29 structures existantes pour 3 ans le label d’Etat « Information jeunesse »,  veillant au respect de la Charte européenne de l’information jeunesse et soutient à leur tête de réseau l’association Yvelines Information Jeunesse, chargée de leur animation et coordination.


La mobilité locale et internationale des jeunes

Objectif inscrit dans les Priorités Régionales pour la Jeunesse, traite de la multitude de possibilités offertes pour se former, trouver un emploi, découvrir de nouveaux horizons : un portail officiel national les recense exhaustivement pour aider à avoir une vision claire et comparative  Découvrir le monde .

La DDCS soutient et collabore avec les organismes à même de diffuser, promouvoir et actionner les dispositifs tels qu’ERAMUS+, les chantiers de jeunes bénévoles (Concordia, Rempart, Jeunesse et Reconstruction,…).


L'engagement des jeunes

Favorise la prise de responsabilité, l’autonomie et le sens civique chez les jeunes de 16 à 30 ans. Le service civique est le dispositif devenu prioritaire en politique jeunesse, la DDCS étant chargé de sa mise en œuvre, d’assurer sa promotion et son développement. L’objectif de l’Etat est d’atteindre 150 000 jeunes ^par an en France sur ce dispositif.