Adaptation du plan Vigipirate à l'état de la menace

 

La sécurité des Français reste la priorité du Gouvernement. La nouvelle posture Vigipirate est ainsi effective du 01 mars au 13 juin 2018, pour assurer une protection accrue des moyens de transports, des lieux d’affluence et des bâtiments publics.

Les périodes de vacances scolaires et les ponts engendrent une augmentation importante de la fréquentation des transports collectifs et font l’objet d’une attention particulière.

La persistance de la menace impose que toutes les dispositions soient prises pour assurer la protection de la population pendant cette période de déplacements. 
L’exigence d’un haut niveau de vigilance nécessite le maintien du plan Vigipirate au niveau "sécurité renforcée – risque attentat" , soit le deuxième niveau sur les trois que comporte le plan.
 
 Les axes d’efforts portent sur la protection accrue :

  • des moyens de transports;
  • des lieux d’affluence;
  • des bâtiments publics.

La mobilisation totale des forces de sécurité intérieure, appuyées par les militaires de l’opération Sentinelle se poursuit. La mobilisation concerne également les citoyens à travers le recours aux réservistes de la Garde nationale qui renforceront les dispositifs de sécurité mis en place.
 
 Par ailleurs, pour aider les citoyens à jouer un rôle dans la prévention du passage à l’acte violent, le Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN) a réalisé un nouvel outil de sensibilisation à la menace terroriste :

SIGNALEMENTS SUSPECTS GRAND PUBLIC_Page_1
SIGNALEMENTS SUSPECTS GRAND PUBLIC_Page_2

Plus d'informations sur le Plan Vigipirate