Action de la sécurité routière au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines le 29 mars 2024

Mis à jour le 03/04/2024
Action de la sécurité routière au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines le 29 mars 2024

La coordination sécurité routière du département (DDT), en partenariat avec la gendarmerie des Yvelines et Vinci autoroutes, a organisé une opération d'alternative à la sanction, ce vendredi 29 mars 2024 de 10h à 13h au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la prévention du risque routier professionnel avec pour objectif de sensibiliser les automobilistes au respect du corridor de sécurité, à l’occasion des départs en week-end de Pâques.
 
Le risque routier professionnel est un enjeu fort pour le département et fait partie des 4 enjeux retenus par le département dans son document général d’orientations de sécurité routière 2023-2027. Le diagnostic territorial, sur ces 4 dernières années, a fait apparaître que plus de 40 % des tués le sont dans un accident impliquant un usager sur un trajet domicile-travail ou sur un trajet professionnel.
 
 Un corridor de sécurité a été mis en place à l’approche du péage par Vinci autoroutes spécifiquement pour cette action. Une sensibilisation au risque routier d’environ 30 minutes a alors été proposée aux contrevenants n’ayant pas ou mal respecté le corridor de sécurité, en alternative à la sanction avec plusieurs ateliers :

  • rappel par la gendarmerie des bons comportements à adopter (ceinture, rouler à droite…),
  • projection par le service d'incendie et de secours d’une vidéo «choc» sur les conséquences d’un accident,
  • réactiomètre pour une sensibilisation au temps de réaction,
  • atelier pratique «pack trauma» sur les conséquences cérébrales d’un accident,
  • sensibilisation au risque «alcool».

La fondation Vinci était également présente avec notamment l'exposition d’un fourgon heurté et des lunettes virtuelles permettant aux participants de suivre un patrouilleur en intervention avec un rappel des règles du corridor de sécurité.

23 automobilistes sur les 24 contrevenants ont accepté de suivre ces ateliers comme alternative à la verbalisation.

Cette action s’inscrit pleinement dans le cadre de la politique de prévention menée par Vinci autoroutes pour protéger ses agents en intervention sur la route.

Selon l’édition 2023 du Baromètre européen de la conduite responsable de la Fondation Vinci Autoroutes, 67 % des conducteurs admettent ne pas respecter le corridor de sécurité et 18 % reconnaissent ne pas connaître cette règle.

Par ailleurs, Vinci autoroutes a comptabilisé 52 heurts sur son réseau national pour l'année 2023 qui n'ont heureusement causé aucun décès (soit environ un heurt hebdomadaire).

Les heurts du début de l'année 2024 sont malheureusement plus graves puisqu'on comptabilise sur le réseau Vinci autoroutes déjà 7 heurts avec un décès, un blessé grave et 3 blessés légers.

Les principaux facteurs du non-respect du corridor de sécurité sont l’inattention et la somnolence.