Le comité opérationnel de lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (CORAH)

 

Suite à la parution du Plan interministériel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme en avril 2015, le comité opérationnel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme (CORA) est institué depuis le 30 mars 2016 dans le département Yvelines.

Suite à l’instruction ministérielle du 14 février 2019, les CORA voient leur domaine d’intervention étendu à la lutte contre la haine anti-LGBT et sont, depuis lors, dénommés sous l’acronyme CORAH :Comités opérationnels de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.

Les missions du CORAH

Traduisant la volonté du Gouvernement de faire de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT une priorité de l’action publique locale, les CORAH ont pour mission de :

  • « veiller à l’application des instructions du Gouvernement en matière de lutte contre le racisme, l’antisémitisme, [la haine anti-LGBT] et toutes les formes de discriminations ;
  • définir les actions de prévention contre toutes les formes de racisme, d’antisémitisme et de discrimination ;
  • arrêter un plan d’action adapté aux caractéristiques du département ;
  • dresser un bilan annuel des actions mises en œuvre ».

(Article 1er du décret 2016-830 du 22 juin 2016 portant création des comités opérationnels de lutte contre le racisme et l’antisémitisme).

Le CORAH du 17 septembre 2021

En présence de la Déléguée interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, le CORAH s’est réuni le 17 septembre 2021.

sous la coprésidence du Préfet délégué à l’Égalité des chances et du Procureur de la République.

À l’issue de cette réunion, l’élaboration d’un plan d’actions de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT a été actée afin de remettre ces thématiques au cœur des priorités des politiques publiques locales.

Comportant quatre axes, ce plan d’actions entend réunir les pouvoirs publics et l’ensemble de la société civile autour de cette politique publique afin d’y apporter des réponses opérationnelles et initiatives concrètes.